Nostradamus – L’Apocalypse

Nostradamus - L'Apocalypse

La première édition des Prophéties de Nostradamus, en 1555, est immédiatement un très grand succès. Deux éditions sont épuisées en quelques mois. L’éditeur se frotte les mains. Une troisième est mise en sous presse au début de l’année suivante. La réputation de Michel de Nostres-Dame – qui sera désormais Nostradamus – dépasse les frontière de la Provence.

Pourtant, à première vue, ces Prophéties ont tout pour rebuter le lecteur. Elles s’ouvrent par une longue lettre de l’auteur à son fils César, pour le mettre en garde contre les mauvais usages possibles de telles prédictions.
Le moins que l’on puisse dire est que Nostradamus s’exprime dans une langue qui est loin d’être pure, même par rapport au français parlé à l’époque. Pour les nombreux exégètes, cette lettre revêtirait une importance capitale en livrant le code – lui-même  » codé  » ! – des Prophéties.

Nostradamus - L'Apocalypse

Vient ensuite le corps de l’ouvrage : douze  » centuries  » qui regroupent environ 960 quatrains, un peu plus de 140  » présages « , une cinquantaine de sixains, et une lettre, également très longue adressée au Roi de France.

La langue de Nostradamus, telle qu’on la découvre dans les 5 000 vers qu’il a composés, est des plus étranges : on y décèle des influences provençales mêlées à des réminiscences latines, grecques ou même mosaïques. Cette obscurité, peut-être volontaire, était bien faite pour susciter la curiosité.

En ce moment, l’Europe vit alors une sorte d’âge d’or artistique et culturel ; les bateaux de Magellan ont bouclé le premier tour du monde et une planète entière s’ouvre à la volonté de puissance des plus aventureux ; Copernic vient de remettre en doute les théories de l’Eglise sur le Cosmos et Calvin bouleverse les consciences et s’apprête à dresser les Européens les uns contre les autres…

Nostradamus - L'Apocalypse

C’est tout un univers qui s’écroule. Le Moyen-Age est mort sans être vraiment remplacé. Les Prophéties de Nostradamus arrivent à un moment crucial : tout le monde cherche à se rassurer.

Du coup, tout le monde parle de Nostradamus. Ses concitoyen, qui ne l’on jamais bien accepté, crient maintenant à la sorcellerie. Les lettrés provençaux, bientôt relayés par les salons parisiens le traitent volontiers de  » farceur  » ou de charlatan. Les jalousies littéraire devant un tel succès de librairie ne sont d’ailleurs pas absente du débat, et plusieurs pamphlets vont stigmatiser la fausses et abusives prophéties.

Nostradamus - L'Apocalypse

La réputation du  » médecin astrophile  » touche bientôt la cour royale. La très superstitieuse Catherine de Médicis, qui ne s’entoure que d’astrologues et de guérisseurs, veut absolument voir Nostradamus et somme Henri II de le convoquer dans la capitale. Nostradamus se met en route pour Paris, où il arrive en août 1556, le jour de l’Assomption de Notre-Dame. Coïncidence ou mise en scène : ce jour-là, Michel de Nostre-Dame prend logis à l’auberge Saint-Michel…

Henri II et Catherine de Médicis lui font un accueil particulièrement chaleureux et l’installent dans le palais de l’archevêque de Sens.
Le médecin et mage provençal n’en est pas moins avidement consulté par les grands du royaume et par la reine qui lui demande de tirer l’horoscope de ses enfants. Ceux-ci sont sept garçons et sept filles. Nostradamus ne se fait pas prier et annonce un événement assez surprenant :
 » Ils régneront tous les quatre affirme-t-il « .

Nostradamus - L'Apocalypse

Ce qui est, a un petit détail près, rigoureusement exacte : François II, Charles IX et Henri III monteront sur le trône à la suite de leur père
Henri II. Seul Hercule, le plus jeune des fils, en sera empêché par une mort prématurée. La prédiction n’avait qu’une infime chance de se réaliser…

Ravis, Henri II et Catherine de Médicis font remettre une très forte somme d’argent à Nostradamus. Ils sont aussitôt imités par les seigneurs qui viennent le consulter. A son retour, il avait amassé argent et prestige. Les rééditions de ses ouvrages  pouvaient maintenant se succéder. Il était célèbre à travers toute l’Europe.

Nostradamus - L'Apocalypse

Un des quatrain de la première  » centurie  » aurait dû inquiéter Henri II. Nostradamus annonçait :

Le lyon jeune le vieux surmontera
En champ belique par singulier duelle
Dans une cage d’or les yeux lui crèvera
Deux classes une, puis mourir mot cruelle.

Dans son Nostradamus, historien et prophète, Jean-Charles de Fontbrune, commentateur de Nostradamus, traduit ainsi ce quatrain, en accord avec tous ceux qui l’on précédé :
 » Le lion jeune l’emportera sur le vieux par un tournoi dans la lice. Il lui crèvera l’œil dans le heaume doré, dans l’un des deux combats, puis il mourra de mort cruelle. « 

Nostradamus - L'Apocalypse

Le 10 juillet 1559, le roi Henri II mourait des suites d’une blessure que lui avait infligée accidentellement, au cours d’un tournoi, le comte de Montgomery, commandant de la Garde écossaise : il avait eu l’œil crevé par la lance de son adversaire.

Cette prophétie a certainement beaucoup fait pour la renommée de Nostradamus. La famille royale ne lui en veut pas et, en octobre 1564, le jeune Charles IX et sa mère Catherine profitent d’un passage à Salon pour revoir le  » médecin astrophile « . A cette occasion, Nostradamus va encore stupéfier les foules : il prédit le trône  » de France et de Navarre  » à un gamin de onze ans, Henri de Navarre, qui est attaché au service du roi.
C’est le future Henri IV. Bien des années plus tard, le Vert-Galant s’amusera souvent à raconter l’anecdote. Encore une fois, rien ne pouvait laisser prévoir cette accession à la couronne…

Nostradamus - L'Apocalypse

Peut-être anxieux à leur tour, les descendants d’Henri IV, Louis XIII en 1622 et Louis XIV en 1660, viendront s’incliner devant la tombeau de Nostradamus. En effet malgré toutes les attaques contre le prophète, ses livres ont connu un succès constant des décennies après sa mort : pas moins de seize éditions de 1556 à 1689.

Sans aller jusqu’à admettre que le visionnaire de Salon a prévu tous les grands événement européens de sa mort à la fin qu’il assigne au monde, il faut reconnaître que certains quatrains prophétiques sont à couper le souffle. Outre ce qui semble être la Saint-Barthélémy, dans la lettre à  » Henry, Roy de France second « , Nostradamus précise :

 » Et durera ceste ey jusqu’à l’an mil sept cens nonante deux que l’on cuidra estre une rénovation de siècle. « 

Ce qui pourrait ce traduire par

 » Celle-ci ( la monarchie ) durera jusqu’à 1792, événement que l’on prendra pour une rénovation de siècle. « 

Rappelons que 1792 marque l’an 1 de la République….

Nostradamus - L'Apocalypse

Un autre quatrain précise :

De nuict viendra par la forêt de Reines
Deux pars voltorte Herne de la pierre blanche
Le moine noir en gris dedans Varennes
Esleu cap cause tempête, feu sang, tranche

que la plupart des commentateurs interprètent comme l’annonce de la fuite du roi à Varennes. Quelle coïncidence, si ce n’est pas une prophétie !

Et ces vers :

Un empereur naîtra près d’Italie
Qui a l’empire sera vendu bien cher

n’annoncent-ils pas la naissance du futur Napoléon Ier, en Corse, et un règne qui a effectivement coûté très cher en vies humaines ? Et ces autres vers :

La teste raze prendra la Satrapie
Chassez sordide qui puis sera contraire
Par quatorze ans tiendra tyrannie

ne peuvent-ils signifier la venue au pouvoir ( Satrapie ) d  » petit tondu  » , qui manœuvrera ceux qui l’on porté au pouvoir et qui régnera quatorze ans ! Exactement la durée pendant laquelle Napoléon Bonaparte a tenu les rêne du pouvoir…

La chute de Napoléon III et la défaite de 1870 ?
Écoutons Nostradamus :

L’aigle poussée entour des pavillons
Par d’autres oiseaux d’entour sera chassée

soit l’aigle impériale qui s’incline devant la nouvelle aigle germanique. Et ceci, après quelques vers qui évoquent des événements  » loin « .

De toute parts, les Grands seront afflits
Et dix et sept assaillir vint et deux

ne pourrait-ce pas être la guerre civile qui, soutenue par les grandes puissances hostiles aux bolcheviques, a ravagé la Russie de 1917 à 1922 ?

Nostradamus - L'Apocalypse

Pour les périodes récentes, il faut bien reconnaître que Nostradamus est des plus flous. Ceux de ses quatrains qui, selon les exégètes, se rapportent aux guerres mondiales sont des plus obscurs. Une constatation s’impose malgré tout à ceux qui ont un peu d’esprit critique : Nostradamus se révèle être, quatre siècle à l’avance, un… anticommuniste forcené ! Une autre certitude : c’est en termes assez clairs que Nostradamus annonce, pour les dernière décennies du XXè Siècle, de terrible convulsions qui déboucheraient sur un nouvel  » âge d’or  » . Cet apocalypse à venir a d’ailleurs fait le succès des commentateurs  » nostradamiens  » de ce siècle, toujours très actifs à la veille des grands bouleversement mondiaux, chacun interprétant les quatrains à sa manière pour les faire  » coller  » à la réalité immédiate.

Avant le premier conflit mondial, les  » méchants  » tombeurs de notre civilisation étaient les Prussiens. Entre les deux guerres, après un regain de phobie anti-jaune, les  » méchants  » sont redevenus Allemands et hitlériens. Depuis la dernière guerre, ils sont tantôt Soviétiques, tantôt Arabes, tantôt les deux à la fois.

Nostradamus - L'Apocalypse

Jean-Charles de Fontbrune, qui a connu un formidable succès de librairie avec son Nostradamus, historien et prophète, a ainsi fait du visionnaire de Salon une sorte de maître en géopolitique, dont les prédictions se lisent comme un excellent roman de stratégie-fiction.

La troisième Guerre mondiale serait ainsi programmée pour les années situées entre 1983 et 1987, avec un luxe de détails qui ont conduit les très sérieux penseurs militaires du C.E.S.T.E. ( Cercle d’étude de stratégie totale), que dirigeait le colonel Michel Garder, un ancien adjoint du général Beaufre, a estimer  » hautement improbable mais néanmoins possible  » un scénario écrit en 1555 et remis en forme de nos jours !

Nostradamus - L'Apocalypse

Quelles que soient leurs  » chances  » de se réaliser et quelle que soit leur authenticité, on ne saurait discuter rationnellement des quatrains de Nostradamus. On l’a remarqué : les crise récentes de  » nostradamite  » aiguë ont toujours coïncidé avec les veillées d’arme. Le propre père de Jean-Charles de Fontbrune avait consacré, juste avant la Seconde Guerre Mondiale, un ouvrage aux quatrains. Ouvrage rapidement retiré de la vente par les Allemands, vexé des commentaires acerbes concernant Adolf Hitler et peut-être secrètement inquiétés par les prophéties annonçant des débarquements en Afrique et l’avènement d’un général français  » qui viendra en triomphateur « .

Comme bien souvent au cours des siècles passés, une sorte de terreur collective s’instaure lentement dans les mentalités. Ainsi que le rapportait un quotidien, même le chef de l’Etat, le président François Mitterrand, avait le livre de Jean-Charles de Fontbrune sur sa table de chevet…

Nostradamus - L'Apocalypse

Cette terreur de l’an 2000, époque qui affole autant quelle fascine, n’est pas nouvelle. Depuis plus de mille ans, prophètes et visionnaires assignent à la fin du deuxième millénaire une importance primordiale. Les prophéties de Nostradamus n’ont-elles fait que répéter ce qui était annoncé auparavant ? Quelle est cette  » légende du Grand Monarque  » qui accompagne comme un frisson l’histoire européenne de ces mille dernières années ?

Nostradamus - L'Apocalypse

Car  Nostradamus n’était ni le premier ni le dernier à prophétiser le rétablissement de la monarchie après une terrible apocalypse guerrière…

                                                                                                                                        Extrait de « Inexpliqué » 1981

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :