Belphégor – Arthur Bernède

Arthur Bernède - Belphégor

 Belphégor est un mystère. Le mystère le plus troublant que l’on puisse imaginer et dont nous n’avons pas le droit de soulever, même légèrement, le voile…

L’intrigue ? Elle tient dans la première ligne du livre :  » Il y a un fantôme au Louvre ! Telle était l’étrange rumeur qui, le matin du 17 mai 1925, circulait dans notre musée national… « 

Arthur Bernède - Belphégor

 Prenez un lieu mythique: le Louvre. Une histoire qui flirte avec le fantastique. Un jeune et beau reporter aux histoire de cœur embrouillées, héroïque, accusé à tort et une jolie fille, bien sûr.
Ajoutez y une police un peu bête qui fonce sagement dans tous les pièges que lui tend le criminel. N’oublions pas le détective ou plutôt le roi des détectives qui avec un flegme à tout épreuve va démêler cette affaire en un tour de main. Il est certain que vous passerez un excellent moment: rythme effréné, retournement de situation, faux semblants, on est plus dans le vaudeville façon Arsène Lupin que dans le polar. Et ça marche! le personnage de Belphégor est furieusement bien construit, complexe et insaisissable, et l’on sait qu’on l’a sous les yeux depuis le début sans arriver à mettre le doigt dessus. On se prête volontiers au jeu de l’élimination des suspects presque dans la joie et la bonne humeur pourtant. Une intrigue diablement efficace qu’on ne peut pas s’empêcher de suivre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :