Fête des mères

Fête des mères

Je voulais, Maman gentille,
T’offrir de belles jonquilles
En un bouquet engageant.
J’ai regardé les boutiques
Mais les prix sont fantastiques
Et ma bourse a peu d’argent!…

Alors, au fond de ma tête,
J’ai composé pour ta fête
Un tout petit compliment,
Et je t’offre ce poème
Pour te dire que je t’aime,
Je t’aime bien fort, Maman.

Michel Beau

Mon cœur me dit que c’est ta fête
Je crois toujours mon cœur quand il parle de toi
Maman, que faut-il donc que ce cœur te souhaite?
Des trésors? Des honneurs ?
Des trônes ? Non, ma foi !
Mais un bonheur égal au mien quand je te vois

Victor Hugo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :