Antipode

Antipode

Les antipodes sont des monstres anthropomorphes vivant sur les sommets de l’Himalaya, observés par Alexandre le Grand lors de sa conquête des Indes et répertoriés dans le florilège de Lambert de Saint Omer en 1120. Ils ont les pieds à l’envers, le talon en avant et les huit orteils de chaque pied tournés vers l’arrière. On dit qu’ils courent comme le vent.

Au Moyen Age, on leur adjoignit les antimanes : comme leur nom l’indique, ce n’étaient plus leurs pieds, mais leurs mains qui étaient inversées. A l’époque où l’on croyait que la terre était plate, on imaginait qu’il se trouvait, de l’autre côté du disque terrestre, des peuples marchant à l’envers, avec les pieds opposés aux nôtre, que l’on nommait également, pour cette raison, antipodes.
            Extrait de  » La petite Encyclopédie du Merveilleux  » d’ Edouard Brassey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :