Chèvre d’or

Chèvre d'or

Cet animal surnaturel porte sur le front deux cornes d’or. La chèvre d’or a la garde d’un trésor, qu’elle protège avec la plus grande vigilance. Celle-ci n’est mise en sommeil qu’une fois par an, à Noël, durant la messe de minuit. Ce moment peut être mis à profits par les audacieux qui peuvent alors s’emparer du trésor et l’emporter avec eux. Mais s’ils n’ont pas terminé leur tâche à la fin de l’office, ils sont emportés par l’animal fantastique.

La cabre d’or provençale garde elle aussi des trésors souterrains, qu’elle doit faire sécher au soleil à chaque saison. Mais celui qui tente de s’en emparer en sera pour ses frais : à peine y aura-t-il porté la main que tout s’envolera comme par magie.

Dans le Jura, la chèvre d’or est remplacée par un mouton noir nommé Grabolibus, chargé de garder le trésor enterré sous les ruines du château d’Oliferne, accessible seulement entre le premier et le douzième coup de minuit le soir de Noël. Une année, trois jeunes gens se risquèrent à dérober le trésor de Grabolibus. Mais ils ne furent pas assez rapides et le mouton noir les projeta sue les sommets de trois montagnes.

       Extrait de  » La petite Encyclopédie du Merveilleux  » d’ Edouard Brassey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :