Orques

Orques

Le peuple des orques, issu des sagas nordiques et du Seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien, auraient pour modèle d’étranges êtres rencontrés jadis dans les îles Orcades, au nord de l’Angleterre et de l’Ecosse. Ces orques historiques seraient en réalité des Pictes,
les  » hommes peints  » tribus protoceltique et chamaniques originaires des pays du Grand Nord. Les orques ont également été inspirés par les gobelin, nains hideux et malveillants des légendes germaniques.

 On reconnait aux orques une laideur repoussante qui n’a d’égale que leur cruauté sanguinaire et leur bêtise crasse. Leur peau tannée comme le cuir est d’une couleur noir ou verdâtre, et ils arborent un groin de porc et des incisives inférieures démesurées qui pointent comme des défenses. Les bandes d’orques sont équipées pour le combat de cottes de mailles, de boucliers, de lances et de cimeterres.

Orques

L’habitat des orques est troglodytique. Ils se terrent dans de vaste souterrains labyrinthiques enfouis généralement dans des régions montagneuses. Se tenant à l’écart des zones habitées, les orques ont peu de chances de rencontrer des humains, ce qui est heureux pour ces derniers, car les orques sont anthropophage et n’hésitent pas à dévorer toutes crues les proies qui leur passent entre les pattes. En revanche, les orques sont des prédateurs naturels des nains et des gnomes, qui partagent souvent le même type d’habitat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :