Possibilités d’aides adaptées

1.   Le domicile

Possibilité d'aide adaptée

Le patient qui entre en démence reste généralement le plus lontemps possible à son domicile.

Il est important de garder en vue des objets familiers, inoffensifs, réconfortants, associés à des souvenirs positifs, afin de le rassurer.

Favoriser le passage de visiteurs familiers tels que parents, amis, voisins, qui entameront un dialogue et maintiendront, avec le dément, un contact social.
Evitez qu’il y ait trop de monde à la fois. Trop de confusion pourrait nuire à la communication.

Possibilités d'aides adaptées

Attention cependant de sécuriser au maximum l’habitation. Le danger est permanent. Ôter au maximum les petits objets qu’il pourrait avaler. Eloigner ou maintenir sous clés les produits toxiques qui permettent l’entretien de la maisons et les médicaments. Le danger peut survenir à chaque instant c’est pourquoi il ne faut pas le laisser trop longtemps sans surveillance. L’accès à la cuisine doit être surveillée ; les robinets et les cuisinières ,surtout les repas qui mijotent sur le gaz, et autre ustensile de cuisines coupant sont à éloigner ou étroitement surveillés. On ne prend jamais assez de précaution. Attention aux chutes car il n’hésitera pas à grimper sur une chaise, un tabouret ou autre pour parvenir en haut de l’armoire ou de l’étagère pour prendre possession de l’objet qui l’attire irrésistiblement. Et pour terminer, veiller à fermer la porte à clé lorsque vous sortez car il n’a plus de repère et risque de se perdre dans sa propre rue s’il sortait sans être accompagné.

Le domicile est le lieu le mieux adapté pour qu’il garde ses repères le plus longtemps possible, mais aussi le plus dangereux.

2.   L’institution

Possibilités d'aides adaptées

L’institution est un lieu d’acceuil et d’hébergement pour des personnes saines ou souffrant de pathologies diverses.

Les personnes souffrant de destructuration mentale y trouvent une aide professionnelle adaptée à leurs besoins. Un personnel compétent et qualifié leur fourni l’aide psychologique dont ils ont besoin.
Le contact omniprésent des différents inervenants de l’institution et des autres pensionnaires tend à prolonger l’autonomie et le psychisme du patient.

3.   Le Cantou

Possibilités d'aides adaptées

CANTOU : Centre d’Animation Naturelle Tirée d’Occupation Utiles.

Le CANTOU fut imaginé par G. Caussanel, dans le but d’offrir des conditions de vie qui se rapprochent du milieu familial.

Le CANTOU accueille les personnes dont la capacité mentale est plus ou moins altérée et qui ont perdu leur autonomie. Il favorise le maintien plus prolongé de l’autonomie et du bien-être émotionnel grâce à la participation des résidents aux activités d’animation naturelles ( préparation d’un repas, vaisselle, entretien,… ) et occasionnellement ( Gymnastique douce, chants, jeux,…)

Possibilités d'aides adaptées

 Le CANTOU est un lieu de vie comprenant, au maximum, une douzaine de chambres. Le style de vie est familial, basé sur les qualités des échanges sociaux entre personnel, résidents et familles. Les résidents participent à des activités habituellement rencontrées dans leur foyer en fonction de leur
savoir-faire et de leurs capacités.

L’objectif essentiel du CANTOU est d’aider les personnes à se resituer sur  le plan spatio-temporel et diminuer chez elles l’anxiété et l’angoisse.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :