Citations littéraires

A.E. Van Vogt

« N’importe quoi peut arriver là où il y a des hommes, des imbéciles prêts à croire tout ce qu’on leur raconte » (A la poursuite des Slans »

Abbé Prévost

« Il faut compter ses richesses par les moyens qu’on a de satisfaire ses désirs. » (Manon Lescaut)

« Un cœur de père est le chef-d’œuvre de la nature. » (Manon Lescaut)

Adelbert von Chamisso

« Je vous le prédis, vous ferez un jour, et trop tard, par lassitude et par ennui, ce que vous n’avez pas voulu faire de bon cœur, quand il était temps. On n’échappe pas à sa destinée. (Histoire merveilleuse de Pierre Schlémihl)

Alain

« Dès qu’un homme cherche le bonheur, il est condamné à ne pas le trouver » (Propos sur le bonheur)

« Comme on vit mal avec ceux que l’on connait trop. Comme on vit mal avec ceux que l’on ne connait pas du tout. Comme on vit bien avec ceux que l’on ne connait pas trop » (Propos sur le bonheur)

« On ne dit pas assez que ce que l’on pourrait faire de mieux pour ceux qui nous aiment, c’est d’abord être heureux » (Propos sur le bonheur)

« Être bon avec les autres et avec soi. Les aider à vivre, s’aider soi-même à vivre ; voilà la vraie charité. La bonté est joie. L’amour est joie » (Propos sur le bonheur)

« Un homme n’a guère d’autres ennuis que lui-même. Il est toujours à lui-même son plus grand ennemi, par ses faux jugements, par ses vaines craintes, par son désespoir, par les discours déprimants qu’il se tient à lui-même. (Propos sur le bonheur)

« Le bonheur est une récompense qui vient à ceux qui ne l’on pas cherchée » (Propos sur le bonheur)

« Il n’est pas difficile d’être malheureux ! Ce qui est difficile c’est d’être heureux, ce n’est pas une raison pour ne pas essayer ; au contraire ; le proverbe dit que toutes les belles choses sont difficiles » (Propos sur le bonheur)

« Le bonheur n’est pas le fruit de la paix, le bonheur, c’est la paix même » (Propos sur le bonheur)

« Plus l’existence est difficile, mieux on supporte les peines et mieux on jouit des plaisirs » (Propos sur le bonheur)

« Il n’est pas difficile d’être malheureux ou mécontent ; il suffit de s’assoir, comme fait un prince qui attend qu’on l’amuse… Refait chaque jour le serment d’être heureux » (Propos sur le bonheur)

« Pour mon gout, voyager c’est faire à la fois un mètre ou deux, s’arrêter et regarder de nouveau un nouvel aspect des même choses » (Propos sur le bonheur)

« L’homme qui ne fait rien n’aime rien » (Propos sur le bonheur)

« J’ai remarqué que ce qui arrive d’important à n’importe qui était imprévu et imprévisible » (Propos sur le bonheur)

« Ce n’est point parce que j’ai réussi que je suis cotent ; mais c’est parce que j’étais content que j’ai réussi » (Propos sur le bonheur)

Alfred de Musset

« Une femme est comme votre ombre, courez après, elle vous fuit : fuyez-là, elle vous coure après ! »

« On peut avoir le dernier mot avec une femme, à la condition que ce soit oui »

« Tous les hommes ne sont pas capables de grandes choses, mais tous sont sensible aux grandes choses » (Lorenzaccio)

« On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux ; mais on aime » (On ne badine pas avec l’amour)

« Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux ou lâche, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées »  (On ne badine pas avec l’amour)

Alphonse Daudet

« La haine, c’est la colère des faibles. » ( La diligence de Beaucaire », dans Lettres de mon moulin)

« La meilleure façon d’imposer une idée aux autres, c’est de leur faire croire qu’elle vient d’eux. »

Arthur C. Clarke

« Le temps ne pouvait détruire la vérité, mais seulement la dissimuler au travers des légendes » (Les neuf milliards de noms de dieu et autres nouvelles)

« C’est le propre du barbare de détruire ce qu’il ne peut comprendre » (2001 – 3001 les odyssées de l’espace)

« Toute technologie suffisamment avancée ne peut être distinguée de la magie »

« L’esprit humain possède une stupéfiante faculté d’adaptation, et au bout d’un certain temps l’incroyable devient banale » (2010 – Odyssée deux »

Balzac

« Je suis un grand poète. Mes poésies, je ne les écris pas : elles consistent en actions et en sentiments » (Le Père Goriot)

« Une lettre a une âme, elle est un si fidèle écho de la voix qui parle que les esprits délicats la comptent parmi les plus riches trésors de l’amour… » (Le Père Goriot)

« Quand elles me disent cérémonieusement : Mon père, elles me glacent mais quand elles m’appellent papa, il me semble encore les voir petites, elles me rendent tous mes souvenirs. Je suis mieux leur père. » (Le Père Goriot)

Bernardin de Saint Pierre

« Le parfum de mille roses ne plait qu’un instant ; mais la douleur que cause une seule de leurs épines dure longtemps après sa piqûre » (Paul et Virginie)

« Le meilleur des livres, qui ne prêche que l’égalité, l’amitié, l’humanité et la concorde, l’évangile, a servi pendant des siècles de prétexte aux fureurs des européens » (Paul et Virginie)

« Un bon livre est un bon ami » (Paul et Virginie)

Blaise Pascal

« Ainsi s’écoule toute la vie on cherche le repos en combattant quelques obstacles et si on les a surmontés le repos devient insupportable par l’ennui qu’il engendre. Il en faut sortir et mendier le tumulte. »

«  Deux erreurs. 1. Prendre tout littéralement. 2. Prendre tout spirituellement. »

«  L’imagination dispose de tout, elle fait la beauté, la justice et le bonheur qui est le tout du monde.

«  Toute histoire qui n’est pas contemporaine est suspecte.
– La grandeurs des gens d’esprit est invisible aux rois, aux riches, aux capitaines, à tous ces gens de chair. »

«  Il est dangereux de dire au peuple que les lois ne sont pas justes, car il n’y obéit qu’à cause qu’il les croit justes. »

«  Les hommes n’ayant pu guérir la mort, la misère, l’ignorance, ils se sont avisés, pour se rendre heureux, de n’y point penser. »

«  Incompréhensible que Dieu soit, et incompréhensible qu’il ne soit pas. »

« Il n’est pas bon d’être trop libre. Il n’est pas bon d’avoir toutes les nécessités. »

«  L’orgueil et la paresse qui sont les deux sources de tous les vices. »

«  Le passé et le présent sont nos moyens ; le seul avenir est notre fin. Ainsi nous ne vivons jamais mais nous espérons de vivre, et, nous disposant. »

Boris Vian

« Ce qui m’intéresse, ce n’est pas le bonheur de tous les hommes, c’est celui de chacun » (L’Ecume des jours)

« L’argent ne fait pas le bonheur de ceux qui n’en ont pas »

« Les gens sans imagination veulent que les autres mènent une vie régulière »

Brillat-Savarin

« Un dessert sans fromage est une belle à qui il manque un œil » (Physiologie du goût)

« Dis-moi ce que tu manges et je te dirai ce que tu es » (Physiologie du goût)

« La gourmandise, lorsqu’elle est partagée, a l’influence la plus marquée sur le bonheur qu’on peut trouver dans l’union conjugale » (Physiologie du goût)

« Les animaux se repaissent ; l’homme mange. L’homme d’esprit seul sait manger » (Physiologie du goût)

« Convier quelqu’un c’est se charger de son bonheur pendant tout le temps qu’il est sous votre toit » (Physiologie du goût)

« La découverte d’un met nouveau fait plus pour le genre humain que la découverte d’une étoile » (Physiologie du goût)

« Le créateur, en obligeant l’homme à manger pour vivre, l’y invite par appétit et l’en récompense par le plaisir » (Physiologie du goût)

Carlo Goldoni

« Le monde est un beau livre, mais il sert peu à qui ne le sait lire » (Pamela nubile)

Confucius

« Pour connaitre ses amis, il est nécessaire de passer par le succès et le malheur. Dans le succès, nous vérifions la quantité et dans le malheur, la qualité. »

« Exige beaucoup de toi même et attend peu des autres. Ainsi beaucoup d’ennuis te seront épargnés »

« Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. »

« Oublie les injures, n’oublie jamais les bienfaits »

« Lorsque tu fais quelque chose, sache que tu as contre toi ceux qui veulent faire la même chose, ceux qui veulent faire le contraire et l’immense majorité de ceux qui ne veulent rien faire. »

« Celui qui pose une question est idiot une minute mais celui qui ne la pose pas est idiot toute la vie. »

« Si l’homme a deux oreilles et une bouche, c’est pour écouter plus qu’il ne parle. »

« Quand un homme à faim, il vaut mieux lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson »

« Confronter à la roche, le ruisseau l’emporte toujours, non par la force mais par la persévérance. »

« Celui qui déplace la montagne est celui qui commence à enlever les petites pierres »

Cyrano de Bergerac

« Il me conta que ce qui l’avait véritablement obligé de courir toute la Terre, et enfin de l’abandonner pour la Lune, était qu’il n’avait pu trouver un seul pays où l’imagination même fût en liberté » (Les Etats et Empires de la Lune)

Dai Sijie

« J’étais littéralement englouti par le fleuve puissant des centaines de pages. C’était pour moi le livre rêvé : une fois que vous l’aviez fini, ni votre sacrée vie ni votre sacré monde n’étaient plus les mêmes qu’avant » (Balzac et la petite tailleuse chinoise)

Denis Diderot

« On avale à pleine gorgée le mensonge qui nous flatte, et l’on boit goutte à goutte une vérité qui nous est amère » (Le Neveu de Rameau)

« L’honneur et la vertu, quand elle est vraie, n’ont point de prix aux yeux de ceux qui ont le bonheur de les posséder » (Jacques le fataliste et son maitre)

Edgar Allan Poe

« Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu’endormis » (Eléonora)

« Toutes les choses créées ne sont que les pensées de Dieu » (Histoires extraordinaires)

« Les cheveux gris sont des archives du passé » (Manuscrit trouvé dans une bouteille)

« En quelques mots, je défini la Poésie des mots comme Création rythmique de la beauté. Son seul juge est le Goût » (Le principe poétique)

Edmond Rostand

« C’est la nuit qu’il est beau de croire à la lumière » (Chantecler)

« Un baiser, qu’est-ce que c’est ? Un serment fait d’un peu plus près, un aveu qui veut se confirmer, un point rose qu’on met sur l’i du verbe aimer ; c’est un secret qui prend la bouche pour oreille » (Cyrano de Bergerac)

« Soit satisfait des fleurs, des fruits, même des feuilles, si c’est dans ton jardin à toi et que tu les cueilles » (Cyrano de Bergerac)

Emile Zola

« La vérité est en marche et rien de l’arrêtera » (L’affaire Dreyfus)

« L’argent est le fumier dans lequel pousse l’humanité de demain. Le terreau nécessaire aux grands travaux qui facilitent l’existence » (L’argent)

« Toute l’industrie, tout le commerce finira par n’être qu’un immense bazar unique, où l’on s’approvisionnera de tout » (L’argent)

Eric-Emmanuel Schmitt

« Au lieu de s’inquiété de ce qui se passera demain, les hommes feraient mieux de s’interroger sur ce qu’ils font aujourd’hui » (L’Evangile selon Pilate)

« Une rencontre, c’est quelque chose de décisif, une porte, une fracture, un instant qui marque et crée un avant et un après » (L’Evangile selon Pilate)

« La seule chose que nous apprend la mort est qu’il est urgent d’aimer » (L’Evangile selon Pilate)

« N’essaye pas de comprendre l’incompréhensible. Pour supporter le monde, il faut renoncer à saisir ce qui te dépasse » (L’Evangile selon Pilate)

« La souffrance n’est pas une occasion de haïr, c’est une occasion d’aimer » (L’Evangile selon Pilate)

Erik Orsenna

« Le savoir est l’arme le plus efficace contre les tyrans. La preuve : ils brûlent toujours les livres » (Les chevaliers du subjonctif)

« Les mots sont les petits moteurs de la vie » (La grammaire est une chanson douce)

François Rabelais

« L’ignorance est mère de tous les maux » (Cinquième livre)

« Rire est le propre de l’homme » (Gargantua)

« Tout vient à point à qui peut attendre » (Gargantua)

« Il y a plus de vieux ivrognes que de vieux médecins » (Gargantua)

« N’est pas cocu qui veut. Si tu l’es, ta femme sera belle, tu seras bien traité d’elle, tu auras beaucoup d’amis, ton bien s’accroitra » (Pantagruel)

« Par le monde, il y a plus de couillons que d’homme » (Pantagruel)

« L’homme naquit pour travailler comme l’oiseau pour voler »

« Un malheur ne vient jamais seul »

« La moitié du monde ne sait comment l’autre vit »

« L’appétit vient en mangeant ; la soif s’en va en buvant »

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme »

« Le temps mûrit toute chose ; par le temps toutes choses viennent en évidence le temps est père de la vérité »

« Celui-là qui veut péter plus haut qu’il n’a le cul doit d’abord se faire un trou dans le dos »

Georges Bernard Shaw

« Le mariage, c’est l’histoire d’un jeune homme et d’une jeune fille qui cueillent une fleur et reçoivent une avalanche sur la tête. »

« L’humanité serait depuis longtemps heureuse si les hommes mettaient tout leur génie non à réparer leurs bêtises, mais à ne pas les commettre. »

« Courir après les femmes n’a jamais fait de mal à personne. C’est les rattraper qui est dangereux. »

« Vous voyez les choses et vous dites : pourquoi ? Moi, je rêve de choses qui n’ont jamais existé et je dis : pourquoi pas ? »

« On compare souvent le mariage à une loterie. C’est une erreur car, à la loterie, on peut parfois gagner. »

« Nous avons toujours la foi. Mais ce que nous attendions de Dieu, nous l’attendons aujourd’hui de la science médicale. »

« Une femme s’inquiète de l’avenir jusqu’à ce qu’elle ait trouvé un mari, tandis qu’un homme ne s’inquiète de l’avenir que lorsqu’il a trouvé une femme. »

« La façon la plus sûre de ruiner un homme qui ne sait pas gérer son argent est de lui en donner davantage. »

« Ne fais pas aux autres ce que tu voudrais qu’ils te fassent. Leurs goûts peuvent différer des tiens. »

« Un lion ne saurait être bien redoutable. Il n’a pas d’idéal, pas de religion, pas d’opinion politique, pas de courtoisie, pas d’éducation. »


Georges Bernanos

« Le regard de la Vierge est le seul regard vraiment enfantin, le vrai seul regard qui se soit jamais levé sur notre honte et notre malheur » (Journal d’un curé de campagne)

« L’enfer, madame, c’est de ne plus aimer » (Journal d’un curé de campagne)

« Les petites choses n’ont l’air de rien, mais elles donnent la paix… Dans chaque petite chose, il y a un Ange » (Journal d’un curé de campagne)

Gustave Flaubert

« Pour avoir du talent, il faut être convaincu qu’on en possède »

« Qu’est-ce donc que le mauvais goût ? C’est invariablement le goût de l’époque qui nous a précédés. Tous les enfants ne trouvent-ils pas leur père ridicule ? »

“Rien n’est humiliant comme de voir les sots réussir dans les entreprises où l’on échoue.”

“Egoïsme. Se plaindre de celui des autres, et ne pas s’apercevoir du sien.” (Dictionnaire des idée reçues)

« Bonheur : as-tu réfléchi combien cet horrible mot a fait couler de larmes ? Sans ce mot-là, on dormirait plus tranquille et on vivrait à l’aise. »

Gustavo Adolfo Becquer

« Tant qu’une lèvre répondra en soupirant à la lèvre qui soupire. Tant que deux âmes pourront se confondre dans un baisé, il y aura de la poésie »

« La solitude est très belle… quand on a près de soi quelqu’un à qui le dire »

J.R.R. Tolkien

« Les mythes que nous tissons, même s’ils renferment des erreurs, renferment inévitablement un fragment de la vraie lumière, cette vérité éternelle qui est avec Dieu. » (Le Seigneur des anneaux)

« Me souhaitez-vous le bonjour ou constatez-vous que c’est une bonne journée, que je le veuille ou non, ou que vous vous sentez bien ce matin, ou encore que c’est une journée où il faut être bon ? » (Le Seigneur des anneaux)

James George Frazer

« Chez les peuples primitifs, on ne réveille jamais un dormeur car son âme est alors absente et peut ne pas avoir le temps de réintégrer son enveloppe » (Le Rameau d’or)

Jean de La Bruyère

« Les femmes sont extrêmes ; elles sont meilleures ou pires que les hommes. »

« L’esclave n’a qu’un maître ; l’ambitieux en a autant qu’il y a de gens utiles à sa fortune. »

« Un homme est plus fidèle au secret d’autrui qu’au sien propre ; une femme, au contraire, garde mieux son secret que celui d’autrui. »

« Il y a une espèce de honte d’être heureux à la vue de certaines misères. »

« Les enfants n’ont ni passé ni avenir et, ce qui ne nous arrive guère, ils jouissent du présent. »

« Il faut rire avant d’être heureux, de peur de mourir sans avoir ri. »

« Ceux qui emploient mal leur temps sont les premiers à se plaindre de sa brièveté. »

« Il n’y a pour l’homme que trois événements : naître, vivre et mourir. Il ne se sent pas naître, il souffre à mourir, et il oublie de vivre. »

« L’impossibilité où je suis de prouver que Dieu n’existe pas me fait découvrir son existence. »

« Les femmes vont plus loin en amour que la plupart des hommes ; mais les hommes l’emportent sur elles en amitié. »

Jean-Jacques Rousseau

« La jeunesse est le temps d’étudier la sagesse, la vieillesse est la pratiquer » (Rêverie d’un promeneur solitaire)

« La source du vrai bonheur est en nous, et il ne dépend pas des hommes de rendre vraiment misérable celui qui sait vouloir être heureux » (Rêverie d’un promeneur solitaire)

« J’étais fait pour vivre, et je meurs sans avoir vécu » (Rêverie d’un promeneur solitaire)

« Le contentement se lit dans les yeux , dans le maintien, dans l’accent, dans la démarche, et semble se communiquer à celui qui l’aperçoit » (Rêverie d’un promeneur solitaire)

« Je sais et je sens que faire du bien est le plus vrai bonheur que le cœur humain puisse goûter » (Rêverie d’un promeneur solitaire)

« Quand je paie une dette c’est un devoir que je remplis ; quand je fais un don c’est un plaisir que je me donne. » (Rêverie d’un promeneur solitaire)

« Faut-il s’étonner si j’aime la solitude ? Je ne vois qu’animosité –
sur les visages des hommes, et la nature me rit toujours » (Rêverie d’un promeneur solitaire)

« C’est la force et la liberté qui font les excellents hommes. La faiblesse et l’esclavage n’ont fait jamais que des méchants » (Rêverie d’un promeneur solitaire)

John Milton

« Régner est digne d’ambition, même en enfer ; mieux vaut régner en enfer que servir le ciel. » (Le Paradis perdu)

« Celui qui a vaincu par la force n’a vaincu qu’à moitié son ennemis » (Le Paradis perdu)

John Steinbeck

« Devant nous il y a des milliers de vies qu’on pourrait vivre, mais quand le moment sera venu il n’y en aura plus qu’une » (Les Raisins de la colère)

« Quand on est dans les affaires, il faut toujours mentir et tricher mais on appelle ça autrement » (Les Raisins de la colère)

« Non de Dieu, une personne bien décidée peut donner du fil à retordre à un tas de gens » (Les Raisins de la colère)

« On s’habitue aux endroits et c’est difficile de s‘en aller. On s’habitue à certaines façons de penser et c’est difficile d’en changer » (Les Raisins de la colère)

« Quand on est dans le besoin, ou qu’on a des ennuis – ou de la misère c’est aux pauvres gens qu’il faut s’adresser. C’est eux qui vous viendront en aide – eux seuls » (Les Raisins de la colère)

« C’est admirable ! Chaque fois que quelqu’un veut se rassurer, il demande à un ami de partager son opinion. Ça revient à demander à un boucher si sa viande est bonne » (A l’est d’Eden)

« J’ai remarqué qu’il n’y avait pas de pire insatisfaction que celle du riche. Gavez un homme, cousez d’or ses vêtements, installez-le dans un palais, et il mourra de désespoir » (A l’est d’Eden)

« Je trouve qu’il n’y a pas de plus triste qu’une amitié qui ne tiens plus que par la colle des timbres-poste » (A l’est d’Eden)

Rien ni personne ne peut avoir tout à fait tort. Même une horloge arrêtée à raison deux fois par jour »

Jules Renard

« Les hommes naissent égaux, dès le lendemain, ils ne le sont plus » (Journal)

« La femme est un roseau dépensant » (Journal)

« Le bonheur, c’est être heureux ; ce n’est pas de faire croire aux autres qu’on l’est » (Journal)

« Ecrire, c’est une façon de parler sans être interrompu » (Journal)

Jules Verne

« Les drames les plus poignants sont ceux de la pensée » (Les Naufragés du « Jonathan »)

« La férocité humaine dépasse celle de la nature » (Les Naufragés du « Jonathan »)

« Seul est vraiment libre l’homme qui ne possède rien » (Les Naufragés du « Jonathan »)

« Les femmes n’interviennent jamais dans mes romans tout simplement parce qu’elles parleraient tout le temps et que les autres n’auraient plus rien à dire »

Khalil Gibran

« Hier n’est que le souvenir d’aujourd’hui, et demain est son rêve » (Le Prophète – le Temps)

« Dans la tendresse de l’amitié qu’il y ait le rire et le partage des plaisirs, car dans la rosée de menues choses, le cœur trouve son matin et sa fraicheur. » (Le Prophète – L’Amitié)

« Quand vous êtes joyeux, regardez profondément en votre cœur et vous trouverez que seul ce qui vous a rendu triste vous apporte la joie : Et quand vous êtes plein de tristesse, regarder de nouveau en votre cœur, et vous verrez qu’en vérité vous pleurez ce qui fut votre délice » (Le Prophète – La joie et le tristesse)

Lewis Carroll

« Le meilleur moyen de réaliser l’impossible, c’est de croire que c’est possible » (Alice au Pays des Merveilles)

« Ne soyez pas si pressée de croire tout ce qu’on vous raconte… Si vous vous efforcer de tout croire… vous deviendrez incapable de croire les vérités les plus simples »

Marcel Aymé

« Les hommes appelés à en juger d’autres devraient avoir fait un stage de deux ou trois mois en prison » (La tête des autres)

Marcel Pagnol

« Il faut se méfier des ingénieurs, ça commence par la machine à coudre, ça finit par la bombe atomique »

« Tout le monde savais que c’était impossible. Il est venu un imbécile qui ne le savait pas et il l’a fait »

« Les folies, c’est toujours pareil, dès qu’on a ce qu’on voulait, on e demande un peu pourquoi on l’a voulu ! » (Fanny)

« Oui, l’habit ça flatte toujours ; et ce n’est pas moi qui suis élégant, c’est mon costume » (Fanny)

« Le chagrin, c’est comme le ver solitaire : le tout c’est de le faire sortir » (Fanny)

Mathias Malzieu

« Les gens n’aiment pas les choses trop différentes de ce qu’ils sont » (La Mécanique du cœur)

« On a beau se délecter de la lune, on veut du soleil aussi » (La Mécanique du cœur)

« Je ne veux pas que tu aimes « ça en moi », je veux que tu aimes « moi tout entier » (La Mécanique du cœur)

« Il doit rester quelques rêves d’enfant cachés sous mon oreiller, je tenterais de ne pas les écraser avec ma tête lourde de soucis d’adulte » (La Mécanique du cœur)

« Si Cendrillon avait eu une horloge dans le cœur, elle aurait bloqué le temps à minuit moins une et se serait éclatée au bal toute sa vie » (La Mécanique du cœur)

« Cette nuit je vais grimper à la lune, m’installer dans le croissant comme dans un hamac et je n’aurai absolument pas besoin de dormir pour rêver » (La Mécanique du cœur)

Molière

« L’écriture ressemble à la prostitution. D’abord on écrit pour l’amour de la chose, puis pour quelques amis et à la fin, pour de l’argent »

« Les gens de qualité savent tout sans avoir jamais rien appris » (Les précieuses ridicules)

« Mon Dieu ! Le plus souvent l’apparence déçoit. Il ne faut pas toujours juger sur l’apparence. » (Tartuffe)

« Si n’est point cocu vous semble un si grand bien. Ne vous mariez point en est le vrai moyen » (L’école des femmes)

« Il est si doux de vivre ! On ne meurt qu’une fois et c’est pour si longtemps » (Le dépit amoureux)

« Il vaut mieux encore être marié qu’être mort » (Les fourberies de Scapin)

« Je suis le dieu le plus puissant du monde, Absolu sur la terre, absolu dans les cieux ; Dans les eaux, dans les airs, mon pouvoir est suprême : En un mot, je suis l’Amour même » (Psyché)

« Buvons, cher les amis, buvons : Le temps qui fuit nous y convie ; Profitons de la vie Autant que nous pouvons » (Le Bourgeois gentilhomme)

Montaigne

« Sur le plus beau trône du monde, on est jamais assis que sur son cul »

« C’est le jouir, non le posséder, qui nous rend heureux »

« On construit des maisons de fous pour faire croire à ceux qui n’y sont pas enfermés qu’ils ont encore la raison »

« Si la vie n’est qu’un passage, sur ce passage au moins semons des fleurs »

« Je donne mon avis non comme bon mais comme mien »

« Rien n’imprime si vivement quelque chose à notre souvenance que le désir de l’oublier »

« Les femmes ont raison de se rebeller contre les lois parce que nous les avons faites sans elles » (Essais)

« Quand on me contrarie, on éveille mon attention, non pas ma colère » (Essais)

« Un bon mariage serait celui d’une femme aveugle avec un mari sourd » (Essais)

« L’ignorance qui se sait, qui se juge et qui se condamne, ce n’est pas une entière ignorance : pour l’être, il faut qu’elle s’ignore soi-même » (Essais)

« J’ai vu en mon temps cent artisans, cent laboureurs, plus sages et plus heureux que des recteurs de l’université » (Essais)

« Tous les jours vont à la mort, le dernier y arrive » (Essais)

« Il n’y a pas une idée qui vaille qu’on tue un homme » (Essais)

Nikos Kazantzakis

« Dieu à chaque instant change de visage. Heureux celui qui peut le reconnaitre sous chacun de ses masques » (Alexis Zorba)

« Au cours des ma vie, mes plus grands bienfaiteurs ont été les voyages et les rêves »

Novalis

« Le plus grand de tous les biens, c’est l’imagination »

Ovide

« Un jour, beau jeune homme, votre chevelure blanchira, et les rides viendront défigurer vos traits. Formez-vous donc de bonne heure un esprit solide, et faites-en l’auxiliaire de la beauté : c’est le seul compagnon qui nous reste fidèle jusqu’au tombeau. » (L’art d’aimer)

« Si vous voulez être aimé, soyez aimable ; sans cela, les charmes de la figure et l’élégance de la taille seront insuffisants. » (L’art d’aimer)

« Quoi de plus solide que le rocher, de moins dur que l’eau ; et cependant l’eau creuse les rocs les plus durs. » (L’art d’aimer)

Paul Guth

« Un psychiatre est un monsieur qu’on paie très cher pour qu’il vous pose des questions qu’une femme nous pose, elle, gratuitement »

« Laisser conduire à Paris sa voiture à sa femme, c’est vouloir soit une autre voiture, soit une autre femme »

« La chance, c’est ce qu’on ne mérite pas »

« Les jaloux détruisent ce qu’ils sont incapables de créer »

Paul Valéry

« La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacre pas »

« Un chef est un homme qui a besoin des autres »

Pierre Boulle

« Des hommes raisonnables ? Des hommes détenteurs de sagesses ? Des hommes inspirés par l’esprit ?… Non, ce n’est pas possible, là, le conteur a perdu la mesure » (La planète des singes)

« Qu’est-ce qui caractérise une civilisation ? Est-ce l’exceptionnel génie ? Non ; c’est la vie de tous les jours… » (La planète des singes)

Pierre Corneille

« Ô rage ! ô désespoir ! ô vieillesse ennemie !
N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ? » (Le Cid)

« Rodrigue, as-tu du cœur ? » (Le Cid)

« Je suis jeune, il est vrai, mais aux âmes bien nées,
La valeur n’attend pas le nombre des années » (Le Cid)

« A vaincre sans péril on triomphe sans gloire » (Le Cid)

« Et le combat cessa faute de combattants » (Le Cid)

Pierre Daninos

« La plupart des automobiles du monde marchent à l’essence. Les autos françaises marchent au klaxon. Surtout quand elles sont arrêtées. » (Les Carnets du major Thompson)

« La France est le seul pays au monde où, si vous ajouter dix citoyens à dix autres, vous ne faites pas une addition, mais vingt division » (Les Carnets du major Thompson)

« Il n’est pas interdit de penser que, si l’Angleterre n’a pas été envahie depuis 1066, c’est que les étrangers redoutent d’avoir à y passer un dimanche. » (Les Carnets du major Thompson)

« Les anglais se disent sportif quand ils font du sport. Les français se disent sportif quand ils en voient »

«  Comment définir ces gens (les Français) … qui placent la France dans leur cœur mais leur fortune à l’étranger… ? » (Les Carnets du major Thompson)

« La France ? Une nation de bourgeois qui se défendent de l’être en attaquant les autres parce qu’ils le sont » (Les Carnets du major Thompson)

« De tous les pays du monde, la France est peut-être celui où il est le plus simple d’avoir une vie compliquée et plus compliqué d’avoir une vie simple » (Les Carnets du major Thompson)

Pierre Gripari

« J’écris pour être aimé, longtemps après ma mort, comme j’ai aimé Dickens. J’écris pour faire du bien, comme Jack London m’a fait du bien, à quelques individus que je ne connaitrais jamais, dont les pensées ne seront pas les miennes, qui vivrons dans un monde que je ne puis concevoir » (Gueule d’aminche)

« Le bonheur, s’il était possible, consisterait à jouir de tous les avantages de la mort : éternité, sécurité, invulnérabilité et cela tout en restant vivant et conscient d’être en vie »

Racine

« Qui veut voyager loin ménage sa monture » (Les Plaideurs)

« Ma foi, sur l’avenir bien fou qui se fiera : Tel qui rit vendredi, dimanche pleurera » (Les Plaideurs)

« On apprend à hurler avec les loups » (Les Plaideurs)

« On ne cours pas deux lièvres à la fois » (Les Plaideurs)

« C’est dans les villes les plus peuplées que l’on peut trouver la plus grande solitude »

Ray Bradbury

« Il n’y a plus besoin de brûler des livres pour détruire une culture. Juste de faire en sorte que les gens arrêtent de les lire. »

« Tout ce que l’on rêve est fiction et tout, ce que l’on accompli est science, toute l’histoire de l’humanité n’est rien d’autre que de la science-fiction »

René Barjavel

« Dieu était partout, et les « voyageurs » venu le chercher de si loin ne le trouvaient nulle part, parce qu’ils oubliaient de le chercher en eux-mêmes » (Les Chemins de Katmandou)

« Même devant un adversaire, il n’y a pas d’humiliation à s’excuser quand c’est justifié. Se rendre compte qu’on a eu tort, c’est s’éclairer sur soi-même, et le reconnaitre devant autrui c’est faire preuve de qualité » (L’Enchanteur)

« Ce qui s’apprend sans peine ne vaut rien et ne demeure pas. Tu dois devenir ce que tu as l’ambition d’être en faisant transpirer ton corps et ton esprit » (L’Enchanteur)

« Chacun fait le contraire de ce qu’il devrait pour être heureux, puis il accuse les autres de son malheur » (Le Prince blessé)

« Toutes les religions du monde nous racontent, à des détails près, la même histoire, comme si l’humanité avait bénéficié, à un moment de son existence, de la même connaissance et des mêmes certitudes » (La Faim du tigre)

« Vivre les malheurs à l’avance, c’est les subir deux fois » (La Nuit des temps)

« Il y a deux choses qui subsisteront sur Terre, tant qu’il y aura des humains : l’amour et la guerre » (La Nuit des temps)

« Et nous savons au moins une chose, c’est que l’homme est merveilleux et que les hommes sont pitoyables » (La Nuit des temps)

« Ce que nous savons de l’histoire des hommes et de l’évolution de la vie sur terre, dit Simon, n’est pas plus gros qu’une crotte de puce sur la place de la Concorde » (La Nuit des temps)

« Le bonheur de demain n’existe pas. Le bonheur, c’est tout de suite ou jamais. Ce n’est pas organiser, enrichir, dorer, capitonner la vie, mais savoir la goûter à tout instant » (Si j’étais Dieu)

« Il ne suffit pas d’être en vie, il faut être vivant. C’est-à-dire savoir à chaque instant qu’on est au cœur d’un prodige et être en contact, en harmonie avec lui » (France-Soir Magazine)

« L’amour tel que nous le voyons trop répandu, accapare, s’approprie. Son vocabulaire le dit si bien : Je te veux, Je te prends, Tu es à moi. Alors que l’amour tel que je le conçois est un don » (France-Soir Magazine)

Richard Bach

« Il faut t’efforcer de voir le goéland véritable – celui qui est bon – en chacun de tes semblables et l’aider à le découvrir en lui-même – C’est là ce que j’entends par amour. » (Jonathan Livingstone le goéland)


« Brisez vos limites, faites sauter les barrières de vos contraintes, mobilisez votre volonté, exigez la liberté comme un droit, soyez ce que vous voulez être. Découvrez ce que vous aimeriez faire et faites tout votre possible pour y parvenir » (Jonathan Livingstone le goéland)


« Le paradis n’est pas un espace et ce n’est pas non plus une durée dans le temps. Le paradis c’est simplement d’être soi-même parfait » (Jonathan Livingstone le goéland)

« Nous avons une raison de vivre : apprendre, découvrir, être libres ! » (Jonathan Livingstone le goéland)


« N’apprenons rien et le prochain monde sera identique avec les mêmes poids morts à soulever, les mêmes interdits à combattre… » (Jonathan Livingstone le goéland)

« Tu n’as eu nul besoin d’avoir la foi pour voler, tout ce qu’il t’a fallu, c’est comprendre le vol, ce qui d’ailleurs signifie exactement la même chose » (Jonathan Livingstone le goéland)


« La seule loi digne de ce nom est celle qui montre le chemin de la liberté. Il n’en est point d’autre. » (Jonathan Livingstone le goéland)

« Découvrez ce que vous aimeriez faire et faites tout votre possible pour y parvenir. » (Jonathan Livingstone le goéland)

« Jonathan le goéland comprit que l’ennui, la peur et la colère sont les raisons pour lesquelles la vie des goélands est si brève et, comme il les avait chassés de ses pensées, il vivait pleinement une existence prolongée et belle. » (Jonathan Livingstone le goéland)

« Ne te fie pas à tes yeux, mon vieux. Tout ce qu’ils te montrent, ce sont des limites, les tiennes. Regarde avec ton esprit, découvre ce dont d’ores et déjà tu as la conviction et tu trouveras la voie de l’envol. » (Jonathan Livingstone le goéland)

Rudyard Kipling

« Dès que tu vois que tu sais faire une chose, attaque-toi à quelques chose que tu ne sais pas encore faire »

« Il n’y a pas de plaisir comparable à celui de rencontrer un vieil ami, excepté peut-être celui d’en faire un nouveau » (Un beau dimanche anglais)

« Si tu peux voir détruire l’ouvrage de ta vie, et sans dire un seul mot, te remettre à le rebâtir, tu sera un homme mon fils »

Sacha Guitry

« Être riche, … ce n’est pas avoir de l’argent, c’est à dépenser » (Mémoire d’un tueur)

« Si tu savais comme on a besoin de peu de chose pour être heureux !» (Mon père avait raison)

« L’homme qui mange n’est pas toujours beau, l’homme qui pleure est parfois laid, l’homme qui aime est souvent grotesque, l’homme qui meurt est d’ordinaire affreux, mais l’homme qui travaille n’est jamais ridicule »

Sir Arthur Conan Doyle

« On n’est jamais assez instruit Watson. L’instruction s’acquiert tout au long d’une série de leçons et la dernière est la plus grande. »
(Sherlock Holmes – Une étude en Rouge)

Theodore Sturgeon

« On ne peut vraiment pas dire qu’on appartient à une société quand cette société contient un élément disposé à vous exclure » (Les plus qu’humains)

Umberto Eco

« La science ne consiste pas seulement à savoir ce qu’on doit ou peut faire mais aussi à savoir ce qu’on pourrait faire quand bien même on ne doit pas le faire. » (Le nom de la rose)

« Laisse parler ton cœur, interroge les visages, n’écoute pas les langues » (Le nom de la rose)

« Les livres ne sont pas fait pour être crus, mais pour être soumis à l’examen. Devant un livre, nous ne devons pas nous demander ce qu’il dit, mais ce qu’il veut dire » (Le nom de la rose)

« La fonction essentielle d’une bibliothèque est de favoriser la découverte de livre dont le lecteur ne soupçonnait pas l’existence et qui s’avèrent d’une importance capitale pour lui »

Vercors

« Qu’appelle-t-on langage ? S’il faut pour mériter ce nom une grammaire et une syntaxe, bien des tribus primitives ne savent pas parler. »

Victor Hugo

« Faire rire, c’est faire oublier. Quel bienfaiteur sur la terre, qu’un distributeur d’oubli » (L’homme qui rit)

« La vie, le malheur, l’isolement, l’abandon, la pauvreté, sont des champs de bataille qui ont leurs héros, héros obscurs, plus grands parfois que les héros illustre » (Les Misérables)

« La guerre : c’est l’humanité contre l’humanité malgré l’humanité » (Les Misérables)

« Ce n’est rien de mourir ; c’est affreux de ne pas vivre » (Les Misérables)

« Tout homme est un livre ou Dieu lui-même écrit » (Les Contemplations)

« Vous prenez un livre. Tout à coup vous vous sentez saisi, votre pensée semble ne plus être à vous, votre distraction s’est dissipée, une sorte d’absorption, presque une sujétion, lui succède, vous n’êtes plus maître de vous lever et vous en aller. » 

Voltaire

« L’optimisme c’est la rage de soutenir que tout est bien quand on est mal. » (Candide)

« Comme les richesses de ce monde sont périssables ; il n’y a rien de solide que la vertu et le bonheur. » (Micromégas)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :