Thomas l’Imposteur – Jean Cocteau

Paris, Guerre de 1914. La princesse de Bormes, une femme mondaine et indépendante d’esprit organise depuis la capitale un service d’ambulances en direction du front. Pendant ce temps, Guillaume Thomas, obscur jeune homme pas même en âge de combattre, décide de profiter du désordre engendré par le conflit pour jouer enfin un rôle à sa mesure. Se faisant passer pour le neveu du célèbre général de Fontenoy, il escorte bientôt la princesse lors de ses convois, rendant par « son » nom d’utiles services. Mais Reims, les convois d’ambulances apparaissent pour Thomas comme les coulisse de la vraie pièce qui se joue sur le front. Et c’est là que Thomas toujours désireux d’aventures, se fait envoyer parmi la troupe d’élite qui combat en Belgique. Bientôt, jouant ainsi son plus beau rôle, Thomas meurt en héros. L’illusion a enfin rejoint la réalité.

Personnage centrale du récit, Thomas contemple le spectacle de la guerre avec les yeux émerveillé d’un enfant. La « fumée sombre » qui s’élève de Reims s’étale, « plate, aussi loin que celle des paquebots sur la mer ». Les tirs d’artillerie sont autant de feux d’artifice, et les boyaux souterrains un monde fantastique peuplé de fantômes. Imposteur, sans doute Guillaume Thomas l’est, mais la fascination qu’il exerce sur son entourage est, elle, bien réelle. Thomas sécrète le merveilleux presque naturellement, il en vit… et il en meurt.

Pas tout à fait un roman, mais plus long qu’une nouvelle, Thomas l’Imposteur est en réalité une fable, à la fois un hymne à la poésie et poésie elle-même. Cocteau a lui-même classé cette œuvre, avec Les Enfants terribles, parmi les « poésies de roman ». Des deux termes, c’est le premier qu’il faut retenir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :