Bruges-La-Morte – Georges Rodenbach

Dans cette Bruges austère, couverte d’incessants crêpes de brumes, ville cercueil dans laquelle il peut s’abandonner au désespoir que lui a causé la mort de sa femme, Hugues Viane trouve le refuge nécessaire à sa douleur. Il vit ainsi retiré dans sa demeure, « musée aux reliques » de son épouse, jusqu’au jour où il rencontre fortuitement Jane, dont le visage ressemble à celui de la disparue, et rompt ainsi la monotonie de sa vie contemplative. Dès lors, il n’a de cesse de rechercher dans la physionomie et le caractère de Jane l’image de la morte. Mais l’illusion ne durera pas longtemps, Jane se révèle n’être qu’une reproduction vulgaire de la morte, n’ayant que faire de l’amour transi que lui voue le héros. Excédé par le gouffre qui sépare Jane de son modèle, Viane l’étranglera avec une natte de cheveux ayant appartenu à sa femme.

Bruges-la-Morte fut qualifié de roman symboliste dans la mesure où il se veut roman de la suggestion et que de nombreux thèmes le lient à cette école. Le phénomène de la « ressemblance » est à considérer comme le pivot centrale de l’aventure, à partir duquel Hugues Viane se lance dans une quête spirituelle dont la finalité échouera. S’organise en effet peu à peu la dégradation progressive de cette ressemblance et la prise de conscience des dissonances qui existent entre le rêve et la réalité. L’échec de la ressemblance porte l’histoire du côté du drame : Jane a osé profaner ce qui est sacré, provoquant ainsi la vengeance du gardien du tombeau. Rodenbach suggère par les images une supraréalité, celle de l’imagination, du mystère et du rêve. Le monde extérieure et celui de l’âme se confondent dans une autre réalité, la poésie. Toutefois, à le considérer avec plus d’attention, il semble que le roman réponde à plusieurs critères esthétique, dont un certain réalisme si nous en jugeons par l’influence du milieu, l’évolution psychologique du personnage et le rapport de causalité qui existe entre la ville, son climat, ses habitants et le héros.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :