Chute (La) – Albert Camus

Un soir, dans un bar d’Amsterdam, un homme d’âge moyen fait la rencontre d’un inconnu auquel il décide de confier l’étrange histoire de sa vie. Avocat à Paris, l’homme vit d’abord dans une haute et brillante estime de lui-même. Chaque jour il emploie son temps à multiplier les preuves de ses innombrables vertus, et ses bonnes actions lui valent gloire et félicitation. Il apparaît aux yeux de tous comme comme un individu magnanime, honnête et généreux, une sorte de surhomme dont l’unique souci semble d’accomplir le bien, envers et contre tout. Cependant, l’idée flatteuse qu’il a d lui-même ne résiste pas à un épisode où il fit preuve de lâcheté : une nuit, à Paris, alors qu’il se promenait sur un pont de la Seine, il omit de prêter assistance à une femme qui se noyait.

Torturé par le remords, son narcissisme ébréché, il s’exile, sombre dans la débauche, et, n’y tenant plus, se confesse au premier venu. On comprend que son récit, où le cynisme peu à peu cède devant le désarroi, n’a pour seule fin que d’exorciser son sentiment de culpabilité.

Œuvre pessimiste, La Chute est une enquête aux tréfond de l’homme. Camus veut traverser les apparences. Il veut montrer que l’autosatisfaction n’est rien, que la véritable nature d’un homme se révèle sans témoins, lorsqu’il est confronté à des situations décisives. Chacune des actions dévouées du narrateur ne cachait en fait qu’une intention narcissique : celle de pouvoir sans cesse flatter son orgueil et sa présomption. Toutefois, lorsqu’un rire tragique vient lui rappeler cette femme en danger qu’il n’a pas daigner secourir, le masque tombe et la vérité surgit. Le narrateur s’enfuit. Ses réflexions se portent sur le suicide, la rédemption, le remords. Remords dans lequel il s’enferme et dont il ne sortira jamais car il sait que crier a culpabilité ne suffit pas à l’innocenter.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :