Joie (La) de vivre – Emile Zola

Pauline Quenu, orpheline de dix ans st recueillie par des cousins, les Chanteau. Ils habitent un port désolé de la côte normande, périodiquement ravagé par de terribles tempêtes, que le romancier nomme par dérision Bonneville. Pauline est une riche héritière. Par bonté et parce qu’elle a besoin de se sentir aimé, elle se laisse peu à peu dépouiller de sa fortune et par les pauvres du village, qui la volent, et surtout par les Chanteau : Mme Chanteau, qui avait rêvé pour elle puis pour son fils Lazare un bel avenir, et qui n’a eu que déceptions, puise dans les fonds qui lui ont été confiés. Pauline est aussi dépouillée de son cœur : elle aime son cousin Lazare. Ils doivent se marier. Mais le jeune homme tombe amoureux de Louise, la fille d’un ami de la famille qui possède une certaine fortune. Il finira par l’épouser. Personne n’est reconnaissant à Pauline de ses sacrifices continuels, bien au contraire ! Mme Chanteau se met à la haïr au point d’avoir peur pendant son agonie, d’être empoisonnée par elle. Le mariage de Lazare est un échec comme sa vie : il se lance dans diverses études et entreprise qu’il abandonne vite après avoir dépensé des sommes importantes, qu’elle lui donne jusqu’à être presque ruinée.

Louise met au monde dans la souffrance un fils à demi mort. C’est Pauline qui le ranimera, elle l’élèvera. Aux méchancetés ou à l’égoïsme, à ses échecs répétés, elle oppose en effet, une grande vaillance et reste confiante en la vie, qu’elle accepte telle qu’elle est.

La Joie de vivre est le roman des ratages et de la douleur, de l’angoisse, de l’homme devant sa condition de mortel, devant la terrible constatation de l’émiettement continuel de toutes choses. Il a été écrit pendant la crise que Zola a traversé après les morts de Flaubert et de sa mère, il est nourri de ses obsessions les plus tenaces. C’est une œuvre d’une exceptionnelle humanité, sincère et lucide, qui se déroulant comme en marge des Rougon-Macquart, pose les questions fondamentales auxquelles est confronté tout homme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :