Vie de Jésus – Ernest Renan

Ernest Renan est né en 1823 dans les Côtes-du-Nord. Très vite, sa dévotion le porte au grand séminaire de Paris, mais sa passion pour l’exégèse biblique ébranle sa foi, et il renonce à devenir prêtre. Toutefois, il ne quitte pas la religion, puisqu’il devient philologue et publie des Etudes d’histoire religieuse en 1857. Après cette date, il est chargé d’une mission en Syrie et visite la Palestine, où vécut Jésus-Christ. C’est vraisemblablement ce voyage qui lui inspira sa Vie de Jésus, publiée en 1863 et qui inaugure une œuvre colossale éditée entre 1863 et 1881 : l’Histoire des origine du christianisme. C’est cette œuvre qui fera de Renan un des plus grand écrivains et historien que la France ait jamais connus : avec près de douze rééditions n une seule année, le succès de la Vie de Jésus a permis à Renan d’entrer à l’Académie française en 1876, et d’exercer, par son érudition rigoureuse et son extrême sensibilité, une influence profonde et durable de la société moderne.

Le succès foudroyant du chef-d’œuvre de Renan s’explique en partie par la nouvelle image révolutionnaire qu’il donne du Fils de Dieu : en effet, Renan nie les miracles relatés dans le Nouveau Testament et amis par tous les croyants. Le Christ n’est pas pour lui une personnalité surnaturelle mais humaine : aussi insiste-t-il sur sa beauté physique et le caractère flou de sa personnalité. Renan tente de montrer dans la Vie de Jésus que le succès du Christ s’explique par les mœurs bucoliques de la Palestine où il vivait.

On peut considérer cette Vie de Jésus comme une œuvre de vulgarisation : l’auteur cherche à déterminer ce qui, au point de vue « scientifique », est digne de créance dans la vie du nazaréen. On voit d’abord se former l’extraordinaire personnalité du Fils de l’Homme, puis se dégager la nouvelle doctrine : c’est ensuite le commencement de la prédication, au milieu des beaux paysages qui entourent le lac de Tibériade. Le livre s’efforce de dépeindre l’influence croissante du Christ et de son enseignement, qui tend à devenir une doctrine rigoureuse : la lutte que le Christ dut soutenir contre la tradition pieusement conservée à Jérusalem. Il conduit son enquête jusqu’à la condamnation et à la mort. Les intentions de Renan, qui voulait mettre en avant la personne humaine du Christ, l’idéalisant et l’enserrant tout à la fois dans la réalité la plus crue, furent à l’origine de l’immense fortune dont le livre bénéficia.

Renan prétend faire une œuvre rigoureusement scientifique, soumise à la critique historique et ce sont justement les historiens qui lui ont reproché d’avoir été trop fidèle au texte du quatrième Evangile, et de s’être montré excessivement conservateur

Le christianisme naissant est selon lui animé d’un esprit communiste dont Jésus serait l’initiateur mais aussi l’un des membres ordinaires : le Christ n’en sait pas plus que ses contemporains : il n’est pas divin en soi mais seulement aux yeux des autres ! Ces propos firent scandales auprès des catholiques traditionalistes comme Louis Veuillot, qui traita Renan de « Démon », de « père des grands mensonges ». A la vérité, le problème que soulève le personnage du Christ n’est pas encore résolu et ne le sera certainement jamais.

Le charme, tel est pour Renan le secret du pouvoir du Christ, et c’est sur ce mot, constamment répété, que repose tout le livre. D’emblée, l’historien nous prévient qu’ainsi qu’il arrive souvent dans les natures très élevées, la tendresse du cœur se transforme chez lui en douceur infinie, en vague poésie, en charme universel.

Des historiens français du christianisme, Renan reste le plus éminent, non que ses travaux n’aient pas été dépassés, mais parce qu’ils ont marqué dans cet ordre de recherche le premier et le plus grand pas. En somme, la Vie de Jésus est une « harmonie des quatre Evangiles », joué par un artiste profane.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :