A la recherche de l’énergie terrestre

Les chercheurs de Leys et les radiesthésistes étudient depuis des années l'énergie terrestre, "un courant tellurique" qui se manifeste principalement autour des pierres levées, ce qui indiquerait que les Anciens avaient dans ce domaine des connaissances qui se sont perdues.  Si l'on en croit les légendes, les vieilles pierres possèderaient des propriétés extraordinaire ; elles... Lire la Suite →

Des choses étranges qui tombent du ciel

Si l'on fait l'impasse sur la seconde Plaie d'Egypte, au cours de laquelle une " nuée de grenouilles infesta le don du Nil ", des historiens comme Ammien Marcelin, Procope de Césarée ou encore Théophane font déjà état de pluies " étranges ou charbonneuses " et de " ciel en feu " dans leurs écrit... Lire la Suite →

Mngwa (Le), terreur en Tanzanie

Connu sous le nom de mngwa (bête étrange), l'animal aurait l'allure d'un félin aussi grand qu'un âne adulte, serait doté d'oreilles minuscules, d'une longue et large queue et d'un pelage ras. Tacheté au niveau du dos et de la tête, rayé de noir sur les flancs et les pattes, on dit qu'il "ronronnerait" pendant ses... Lire la Suite →

Délires de Velikovsky

Deux ans après la publication de « Mondes en collision », le fameux ouvrage de Velikovsky, parut aux Etats-Unis, un livre satirique intitulé In The Name of Science. L’auteur : Martin Gardner, un journaliste du Scientific American. Dans cet ouvrage fort divertissant, il tourne en dérision les thèse pseudo-scientifiques le plus célèbres. Celle de la Flat Earth Society... Lire la Suite →

Velikovsky et la théorie des catastrophes

Un jour de 1947, un gros manuscrit, qui était déjà passé entre de nombreuses mains, fut posé sur le bureau du responsable de la maison Macmillan à New York. Mondes en collision était le livre de cet ouvrage à la documentation impressionnante. Un psychiatre, Emmanuel Velikovsky, l'avait signé.  Quelle motivation pouvait pousser un psychiatre à écrire sur... Lire la Suite →

Solstice (Le) d’hiver

Le solstice d'hiver désigne le jour de l'année où la nuit est la plus longue. Ce n'est qu'après cette date du 21 décembre que les jours commencent à rallonger et que la lumière reprend de dessus sur l'obscurité. Chez les peuples préchrétiens, ce phénomène astronomique majeur était au centre de nombreuses croyances et coutumes religieuses.... Lire la Suite →

Hasard (Le) peut-il expliquer l’évolution ?

Le monde scientifique fait de l'évolution une certitude. Suffit-elle à expliquer la grande variété de tous les êtres vivants ? Fidèles aux concept néo-darwinien de l'évolution, les néo-darwinistes attribuent un rôle essentiel à la sélection naturelle. Cette notion traduit une réalité évidente. Elle constate que tous les organismes vivants varient et que ces variations semblent... Lire la Suite →

Newgrange, culte néolithique du solstice d’hivers

L'entrée dans l'hiver s'accomplit autour du 21 décembre, au solstice d'hiver. Ce jour, le plus court de l'année, le soleil semble s'arrêter à son extrémité la plus méridionale, pour repartir vers le nord. Noël avant même la tradition chrétienne, tire donc son importance de croyances et de pratiques ancestrales toutes liées à un événement astronomique... Lire la Suite →

Darwin en question

Selon la théorie de l'évolution, plantes et animaux descendent des espèces qui les ont précédés. C'est la thèse du transformisme, avancée par Erasmus Darwin, Jean-Baptiste Lamarck et, bien sûr, Charles Darwin, dont l'ouvrage De l'origine des espèces par voie de sélection naturelle, paru en 1859, eut le retentissement que l'on sait. Lamarck puis Darwin avaient dans un... Lire la Suite →

Energie (L’) des pyramides

Il existe indéniablement une énergie inconnue et bénéfique émise par certaines formes ou structures : pyramides, mobiles géométriques, etc... Expériences et applications pratiques l'ont amplement démontré. Mais peut-on soi-même en tirer parti ? La pyramide de Chéops en réduction n'est-elle qu'un gadget à aiguiser les lames de rasoir ou l'énergie des formes a-t-elle un avenir... Lire la Suite →

Médecine (La) populaire

Il n'y avait en Belgique, vers 1914, guère plus de 4000 médecins et moins de 2000 pharmacien...Le praticien, mandé à la ville le plus proche arrivait fréquemment trop tard, après avoir tenté de joindre la demeure du malade en suivant à cheval ou en carriole, des chemins à peine praticables... Arrivés sur place à temps,... Lire la Suite →

Alésia, capitale géodésique de l’Europe

Non loin de la frontière Suisse, la petite ville de Salins-les-Bains apparaît blottie dans les contreforts du Jura. Pour le voyageur qui arrive par le sud, la route semble s’arrêter là : à droite et à gauche se dressent des falaises abruptes, couronnées d'anciens forts en ruines. La ville s'étend sur les rives d'une rivière... Lire la Suite →

Terre plate et Antipodes

Lorsque les anciens commencèrent à réfléchir "scientifiquement" à ce que pouvait être la forme de la Terre, ils jugèrent réaliste de penser qu'elle avait celle d'un disque. Pour Homère, il était entouré d'un océan et recouvert par la calotte céleste. Pour Thalès, il s'agirait d'un disque plat et quant à Anaximandre, notre planète avait une... Lire la Suite →

Clé (La) des horoscopes

Au XXè siècle, après des millénaires d'empirisme, quelques esprits hardis ont entrepris de tester sur ordinateur les effets possibles de l'influence des planètes sur notre vie. Un des tout premiers a été l'américain John Nelson, qui s'est intéressé aux rapport entre la situation des différentes planètes et les " orages cosmiques " Est-ce pour autant... Lire la Suite →

Procès (Les) des loups-garous

En un peu plus de cent ans, on a enregistré en France , 30 000 procès de loups-garous conservés dans les archives locales.  En 1573, dans la ville de Dole, le loup-garou Gilles Garnier est accusé d'avoir ravagé les campagnes avoisinantes et d'avoir dévoré de jeunes enfants. Après avoir confessé ses crime, il périt sur le... Lire la Suite →

Des pierres venues de nulle part

" Il y a plus de choses dans le ciel et sur la terre, Horatio, que ne peut le concevoir toute ta philosophie ". Cette phrase prononcée par Hamlet dans la tragédie de Shakespeare témoigne assez du sentiment d'impuissance qui saisit l'homme confronté à des phénomènes qui, pour naturels qu'ils soient, n'en demeurent pas moins inexpliqués.... Lire la Suite →

Effets psy sur le vivant

En Union soviétique, la parapsychologie est étudiée de manière très officielle dans une centaine de laboratoire. En 1977, deux journalistes américain envoyé par le National Enquirer visitent les laboratoires et les installations d'Ynioutchine. Ils s'étonnent de voir des stagiaires qui imposent longuement les mains au-dessus de petits bacs de terre dans lesquels pointent de jeunes tiges de... Lire la Suite →

Crapauds et superstition

Au XVIIIe siècle, les crapauds sont l'objet de rituels barbares particulièrement prisés de l'élite : baptisé du nom de Jésus-Christ au cours d'une messe noire, un crapaud est souvent crucifié, la tête en bas, à l'issue de la cérémonie. Cette mode persiste au XIXe siècle. Bien entendu, au XX° siècle, les crapauds n'ont pas cessé... Lire la Suite →

Rencontre du quatrième type et les mathématiques

Sur le chemin de terre qui longe son champ de lavande, Maurice Masse montre aux gendarmes l'étonnante empreinte en forme de croix laissée par la soucoupe de ceux qui l'on paralysé pendant un quart d'heure.Plutôt méfiants de nature, les gendarmes sont obligés de constater qu'il s'est passé quelque chose d'inexpliqué.  Le rapport officiel sur l'... Lire la Suite →

Effet (L’) Kirlian

" Des labyrinthes lumineux scintillants, flamboyants. Des étincelles immobiles, d'autres qui errent sur un arrière-plan sombre. Au-dessus de ces galaxies fantastiques, des lumières spectrales et de brillantes nuées multicolore. " Cette description n'a rien à voir avec une hallucination provoquée par le L.S.D. : elle est extraite d'une récente communication à l'Académie des sciences d'Union... Lire la Suite →

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer